Atelier Populaire d’Urbanisme (APU)

L’association Next Planning facilite la création et l’accompagnement d’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU). Si vous voulez nous rejoindre ou créer un APU dans votre ville, contactez-nous !

Un Atelier Populaire d’Urbanisme est un espace d’organisation des habitants et leurs soutiens (comités d’habitants, associations, professionnels…) pour élaborer des projets d’urbanisme participatif qui défendent les intérêts des habitants des quartiers populaires. Ils sont souvent créés à la suite de plan d’urbanisme imposés par les pouvoirs publics ou privés qui sont contestés par des collectifs d’habitants. Un Atelier Populaire d’Urbanisme permet d’imaginer collectivement un contre-projet élaboré par les habitants avec le soutien de professionnels, experts, étudiants ou universitaires. Les APU vise à transformer les politiques urbaines et mettre en œuvre le Droit à la Ville.

En France, le premier Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) a été créé dans le quartier de l’Alma Gare à Roubaix. Cette forme d’organisation s’est ensuite diffusé dans plusieurs villes du Nord, en région parisienne et dans toute la France. Alors qu’elle était un peu tombé dans l’oubli, une nouvelle génération d’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) a émergé autour des années 2010, dans le contexte de la politique nationale de rénovation urbaine.

L’APU de la Villeneuve de Grenoble

L’Atelier Populaire d’Urbanisme a été créé par des habitants en décembre 2012 dans le grand ensemble emblématique de la Villeneuve à Grenoble, longtemps considéré comme « un modèle urbanistique et social ». Il s’inscrit dans la continuité d’une expérimentation des méthodes du community organizing menée par l’association ECHO à partir de 2010, dans une démarche de contestation du projet de rénovation urbaine porté par la municipalité et de co-élaboration d’un projet alternatif (le « projet urbain stratégique et démocratique » élaboré en 2013).

L’objectif premier de l’Atelier populaire d’Urbanisme était de dépasser la simple opposition à la rénovation urbaine pour construire des alternatives à des dispositifs descendants en associant les habitants et acteurs associatifs et économiques du quartier à la démarche de rénovation urbaine. Il s’agit à la fois d’élargir le cercle des personnes qui participent à la production de l’urbain, de produire des savoirs réflexifs sur les limites de la production urbaine traditionnelle et d’expérimenter des méthodes alternatives inspirées de l’advocacy planning.

L’Atelier Populaire d’Urbanisme de Villeneuve s’inspire des méthodes de l’advocacy planning élaborées par Paul Davidoff dans le milieu des années 1960 aux États-Unis. Elles visent à soutenir les habitants des quartiers populaires à faire valoir leurs droits et leurs intérêts dans la production urbaine. Cette expérience s’inscrit dans la continuité de l’expérience de ’community organizing’ mené à Grenoble entre septembre 2010 et décembre 2012 aboutissant à la création de l’Alliance Citoyenne.

En développant des activités de plaidoyer, en intervenant dans des réunions publiques, en intervenant lors du conseil municipal, en organisant des conférences de presse et des manifestations, les habitants ont placé leur proposition dans l’espace public. Et en organisant des assemblées locales au cours desquelles les résidents ont développé des propositions alternatives, leur diffusion auprès du personnel technique, des conseillers et par le biais de divers médias a permis d’influencer le débat et de préparer l’avenir.

Plus de 500 habitants ont déjà participé une activité APU à la Villeneuve de Grenoble. Le résultat le plus significatif est l’incorporation de nombreuses propositions de l’APU dans le nouveau projet de rénovation urbaine, notamment en ce qui concerne l’environnement, l’éducation, la gouvernance et l’économie. La stratégie d’opposition a permis d’empêcher la démolition de logements sociaux dans la 130 galerie de l’Arlequin. La stratégie a conduit à la création d’un jardin partagé, Terres Neuves et les activités de l’APU ont permis de donner aux populations locales les moyens de participer à des projets urbains.

S’abonner à la liste de discussion de l’Atelier Populaire d’Urbanisme de la Villeneuve.