1 2 3

Vous êtes ici

Non à la démolition ! Action au comité de pilotage de la rénovation urbaine Grenoble, le 18 Janvier 2018

0 Commentaires

Prise de parole d'un résident du 10/20 Galerie de l'Arlequin devant le comité de pilotage de la rénovation urbaine ;

"Je voudrais prendre la parole avant que cette réunion commence pour expliquer pourquoi je refuse de siéger aujourd'hui au comité de pilotage ANRU2 du 18/01/2018. La démolition effectuée au 50, à environ cent mille € par logement, et le chantier « exemple » du 40 sont scandaleux, tant sur les coûts, les délais et la qualité des réalisations ANRU1.

Nous (un certain nombre de citoyens) ne sommes pas dupes concernant cette nouvelle parodie de concertation ANRU2. Nous ne croyons pas à cette « aération » par des démolitions d’une architecture
conçue et reconnue pour ses nombreuses qualités dont l'ouverture traversante de la galerie.

Vous n'êtes même pas capables d'ajouter une vraie marque d’écologie pour avoir l’air moderne. Et vous brodez hypocritement sur la co-construction, mais ignorez de fait
l’expertise, les besoins, les envies, des habitants.

Bien que soucieux avant tout que se réalisent d’indispensables réhabilitations des logements, notamment liées à des manques d'entretien par les bailleurs, nous refusons d'accepter le chantage « pour percevoir les subventions, il faut bien démolir ».

Nous tenons par ce texte à protester particulièrement contre des démolitions imposées aux habitants, sous de faux prétextes, avec des aberrations économiques, sans prise en compte des propositions de réhabilitation des habitants avec récupérateur d'eau de pluie, panneaux solaires, conservation de la galerie, etc... .

La loi Lamy doit être respectée !. Pourquoi ne nous avez vous pas écoutés préalablement au lieu de chercher à nous faire déménager à tout prix, sans compensation, quitte à nous léser de nos droits acquis ?

Sachant par ailleurs l’insuffisance des logements sociaux de notre ville, nous demandons au conseil municipal de Grenoble qu’il change de projet et n’acte pas de
destructions mettant en péril sa volonté de mixité sociale sur la commune.

Parodie de concertation, parodie de conseil citoyen, je suis scandalisé.

C'est pourquoi je ne siégerai pas à cette instance faussement participative.

Gavillet Virgile Résident du 10/20 Arlequin"
Membre de la Table de Quartier VO-VN"