1 2 3

Vous êtes ici

Vers une agence coopérative immobilière à la Villeneuve

0 Commentaires

Présentation

L'idée de créer une agence coopérative immobilière à la Villeneuve est issue de l'Atelier Populaire d'Urbanisme (APU). Le projet est de créer une agence au service des locataires et des propriétaires pour défendre leurs intérêts sur les questions de logements (locations, ventes, expérimentations, expertise citoyenne...).

L'idée d'une agence à la Villeneuve n'est pas nouvelle !  Déjà lors de la "démarche Villeneuve" engagée autour des années 2000, puis dans le projet de concertation "Grenoble Sud", l'idée d'une agence avait été évoquée. Elle faisait d'ailleurs partie des propositions retenues par la municipalité, dans le cadre de l'observatoire des engagements. Une agence a été créé, rue Marie Reynoard en partenariat avec un professionnel de l'immobilier (FNAIM ou Century 21). Elle a fermé dans l'indifférence la plus complète, prise dans la tourmente de la crise autour de 2008. Aujourd'hui, même les professionnels de la rénovation urbaine ont oublié cette expérience ! Elle mériterait pourtant d'être évaluée pour comprendre ce qui n'a pas marché, car elle correspond à un besoin réel. En attendant, nous pouvons supposer que confier cette agence à la FNAIM ou CENTURY 21 n'était sûrement pas la bonne voie. Nous le savons, une fois "l'effet d'aubaine" passé, ils repartent vers d'autres marchés spéculatifs. La majorité des agences boycottent la Villeneuve, ils ont tord.

Pour défendre les intérêts des habitants, les besoins d'une agence sont là : rappeler la qualité des logements de la Villeneuve ! Proposer des locations ! Endiguer la chute des prix !  Soutenir et conseiller les copropriétaires ! Offrir une expertise pour les travaux de rénovation !  Nous savons tous que ce n'est pas les agences privées qui feront ce travail.C'est pourquoi la forme coopérative est idéale : une personne, une voix. N'oublions pas que si certains possèdent un appartement, d'autres sont locataires. Les intérêts des uns ne doit pas se faire au détriment des autres. Nous avons besoin de tous pour défendre le logement social et éviter les phénomènes de spéculation tout en préservant les intérêts des copropriétaires.

Comme pour les APU, nous proposons d'avancer pas à pas. La première étape était de diffuser l'idée pour qu'elle commence à prendre forme et susciter l’intérêt. Ensuite nous pouvons centraliser un certain nombre de demandes de location et de vente de logement pour les diffuser sur une page internet. Puis nous souhaitons établir des partenariats avec d'autres acteurs tels que les fédérations de locataires, la régie de quartier, Un toit pour tous, les fondations spécialisées dans le logement, les bailleurs, la municipalité et la Métro...

contact : asso.planning@gresille.org