1 2 3

Vous êtes ici

(Revue de Presse) Manifestation de l’Atelier Populaire d’Urbanisme à la Villeneuve de Grenoble

0 Commentaires

(Revue de Presse) Manifestation de l’Atelier Populaire d’Urbanisme à la Villeneuve de Grenoble
Par Serge MASSÉ | Le Dauphiné Libéré/ Publié le 02/10/2016 à 06:00 Vu 4 fois

“Face aux démolitions, défendons Villeneuve”, proclamait la banderole déployée par l’APU. « On ne touche pas à nos bâtiments, surtout pas au Patio, où sont organisées des activités pour les enfants », s’indignaient Mohammed et Riadh. L’un habite à la Villeneuve « depuis le début », l’autre depuis huit ans. « Le Patio, c’est ma maison, le quartier c’est ma vie », témoignait Mohammed. « Ils veulent démolir le cœur de l’Arlequin ! », renchérissait Riadh, s’inquiétant aussi du devenir des commerces.

Une soixantaine de personnes étaient réunies mercredi soir autour de la banderole de l’Atelier populaire d’urbanisme (APU) devant Le Patio pour « défendre Villeneuve » face aux démolitions prévues dans le quartier. La mairie avait en effet prévu une réunion publique sur ce sujet épineux à la Maison des habitants.

« Il y a eu un manque évident de concertation depuis le début de ce projet », expliquait Alain Manac’h, un des membres de l’APU. C’est donc en scandant « non aux démolitions » que tout le monde a investi le Patio pour le début de la réunion publique.

Les membres de “Passagers des villes”, l’agence urbaine lyonnaise sélectionnée, se sont voulus rassurants en expliquant aux habitants inquiets que le projet était dans sa phase de consultation et pas encore défini. La mise en place d’une “Maison de projet” permettra, selon Humbert David, le gérant, et Madeline Malhaire, responsable du développement, de favoriser la consultation populaire attendue par l’APU.

En attendant la suite, la majorité des habitants restent sceptiques et attendent clairement une remise à plat du projet, l’arrêt de la décision de démolition et une réelle concertation à toutes les étapes.

http://assoplanning.org